Par Cécile Vermeil, vice-présidente de l’association

Ce concert on l’a rêvé, on l’a visualisé, on y a beaucoup travaillé et surtout, on a beaucoup bu à sa santé !

Ce projet a commencé sur les escaliers de la scène ouest pendant la dernière semaine de la Fête des Vignerons. Je voulais continuer de chanter, de rire, de garder cette chaleur humaine. Et d’autres fourmis aussi. Alors j’ai pris un calepin et j’ai commencé à récolter les noms, les registres, les adresses mail, les numéros de tél de mes amis fourmis. Après 3 jours, j’avais 90 noms inscrits.

En novembre, juste avant la foire de la Saint-Martin, j’essaie un coup de bluff via les réseaux sociaux. Je donne rendez-vous aux choristes de venir chanter à 11h00 précises sur les escaliers de la Grenette. Je m’attendais à y être seule et là immense surprise….nous sommes une centaine et, cerise sur le gâteau, même Caroline et Céline ont répondu à l’appel.

De là, tout s’enchaîne. Céline me dit…. »Créer un chœur oh yes, mais pas seulement les fourmis. Et si tu demandais à tous les choristes? » Tous les choristes… et bien ça fait 900 personnes. Moi seule je n’y arriverai pas.

En déambulant sur la place du marché, pendant la foire, je croise un copain fourmi.

-Salut, ça va ? Trop bien de te voir…dis, tu es à la retraite non ?

-….Euh oui…

-Et tu étais chef de projet dans ta vie professionnelle, juste ?

– …..Euh oui….

Et me voilà que je vends mon rêve à Jean-Marc Pfefferlé qui sera notre premier président.

Très vite un comité est créé fait de membres qui représentent tous des métiers occupés au sein de notre groupe. En janvier 2020, l’association des Chœurs de la Fête des Vignerons 2019 est créée. En février, la date du 8 novembre 2020 est bloquée pour un concert au Stravinski grâce au soutien de la Saison culturelle, Pierre Smets plus particulièrement.

Cécile Vermeil, vice-présidente Les Choeurs de la Fête des Vignerons 2019, Pierre Smets, Saison Culturelle Montreux

Puis en mars pendant le Covid, on lance les premières invitations à nos 900 choristes. On y croit, on veut faire ce concert…..en juin, on prend la décision de l’annuler. Le covid nous en empêche.

Comment garder la flamme, comment garder l’énergie ?

En septembre 2020, Pierre nous dit…la prochaine date de libre et pour être certain que la pandémie sera terminée, est le 2 avril 2022. C’est loin ! C’est trop loin !!!!! Comment garder la flamme, comment garder l’énergie ? Parmi nous du comité mais aussi parmi les choristes ?

Les réseaux sociaux nous aident à garder le contact. On relance la machine des inscriptions ….le 10 mai 2021. On y croit, on tient bon, on travaille dur. Depuis janvier 2020, le comité se réunit une fois par mois pour travailler sur ce projet. On travaille dur, on rit, on mange et on boit mais surtout, on se soutient, on s’entraide, on se motive et on rêve….

Le Covid nous tient en haleine. On avance, on stoppe, on avance à nouveau et on re-stoppe….c’est épuisant pour nos nerfs. On engage nos premières dépenses. C’est le stress.

Septembre 2021, la billetterie pour la premiere date de concert est lancée. Inquiétude. Est-ce qu’elle va marcher ? Y aura-t-il du répondant ?

Et surprise, la billetterie cartonne. On est aux anges…

On est fous et c’est ce qui nous a sauvés !

Février 2022, la salle pour le concert du 2 avril est au ¾ pleine. On doit prendre la décision de lancer la 2ème date. Tous les indicateurs nous disent qu’il ne faudrait pas. Omicron nous menace, plein de chœurs et orchestres annulent leur prestation pour le printemps. Et nous, contre l’avis de tous, on prend la décision d’y aller. On se donne à fond, on y croit.

On est fous et c’est ce qui nous a sauvés !

On a cru en notre rêve et on y est arrivé….grâce à vous notre public, grâce à vous nos choristes, grâce à la Saison culturelle, à nos donateurs et sponsors.

Du fond du cœur de petite fourmi, un immense merci à mon comité et à nos deux cheffes de chœurs Caroline et Céline qui nous tellement donné.